sobota 07 Gru 2019
  • default style
  • red style
  • blue style
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
  • Narrow screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Wide screen resolution

Msza św. o pokój serca i za nieuleczalnie chorych za wstawiennictwem świętych Karmelu.
3. wtorek miesiąca, godz. 18:00 Zapraszamy!
Sanktuarium św. Józefa oo. Karmelitów, Wzgórze św. Wojciecha w Poznaniu

Prière d’abandon
Wpisany przez administrator   
poniedziałek, 17 stycznia 2011 12:29

« Seigneur, je rends les armes et je m’abandonne à vous. Pour vous aimer, je ne sais plus m’y prendre, et décidément, ce qui me retarde le plus dans mon élan, c’est de vouloir me frayer seul ma route et de me confier en mes propres moyens. Vous avez beau déjouer mes plans et renverser d’un souffle mes échafaudages, je conserve sur ce point une opiniâtreté incorrigible : je serai le saint que j’ai prévu et j’ai fait mon portrait d’avance ; n’ayez de crainte, Seigneur, j’ai bien tout contrôlé, jusqu’à mes attitudes et les circonstances où se développera ma splendide vertu. Mais à la longue, à force de voir crouler tant de rêves, après tant de résolutions manquées, de projets avortés et de lendemains si différents de ce qui était prévu au programme, oui, il faut bien Vous rendre les armes et Vous dire : Seigneur, je veux Vous aimer, être un saint, mais celui que Vous voudrez et par les chemins que Vous choisirez. Je renonce aux projets vaniteux de façonner ma propre maquette. Et voici que j’ai trouvé la paix tranquille, car il n’est plus pour moi de désillusions. Pour qui vous aime sans conditions, Seigneur, il n’y a plus de déceptions, ni rien d’imprévu, et jamais personne d’indésirable, mais seule Votre Volonté, partout, très adorable.
Et voilà pourquoi je salue ma sœur la maladie avec un sourire joyeux et je veux chanter un Alléluia ! Car pour aller à Vous, Seigneur, c’est le seul moyen que je n’avais pas prévu, le seul chemin que je n’aurais jamais choisi. Soyez béni, Seigneur, parce que tous mes plans sont bouleversés et que je ne peux plus raisonner.

Je ne peux que Vous tendre les bras, et c’est justement ce que Vous attendiez. »


Pierre Lyonnet : « Ecrits Spirituels »

Acte d'abandon à la Miséricorde

Seigneur, voilà plus de soixante-cinq ans que Tu m'as fait le don inestimable de la vie, et depuis ma naissance, Tu n'as cessé de me combler de tes grâces et de ton amour infini.
Au cours de toutes ces années se sont entremêlés de grandes joies, des épreuves, des succès, des échecs, des revers de santé, des deuils, comme cela arrive à tout le monde
Avec ta grâce et ton secours, j'ai pu triompher de ces obstacles et avancer vers Toi. Aujourd'hui, je me sens riche de mon expérience et de la grande consolation d'avoir été l'objet de ton amour.
Mon âme te chante sa reconnaissance. Mais je rencontre quotidiennement dans mon entourage des personnes âgées que Tu éprouves fortement : elles sont paralysées, handicapées, impotentes et souvent n'ont plus la force de Te prier, d'autres ont perdu l'usage de leurs facultés mentales et ne peuvent plus T'atteindre à travers leur monde irréel. Je vois agir ces gens et je me dis : « Si c'était moi ? »
Alors, Seigneur, aujourd'hui même, tandis que je jouis de la possession de toutes mes facultés motrices et mentales, je T'offre à l'avance mon acceptation à ta sainte volonté, et dès maintenant je veux que si l'une ou l'autre de ces épreuves m'arrivait, elle puisse servir à ta gloire et au salut des âmes. Dès maintenant aussi, je Te demande de soutenir de ta grâce les personnes qui auraient la tâche ingrate de me venir en aide.
Si, un jour, la maladie devait envahir mon cerveau et anéantir ma lucidité, déjà, Seigneur, ma soumission est devant Toi et se poursuivra en une silencieuse adoration.
Si, un jour, un état d'inconscience prolongée devait me terrasser, je veux que chacune de ces heures que j'aurai à vivre soit une suite ininterrompue d'actions de grâce et que mon dernier soupir soit aussi un soupir d'amour. Mon âme, guidée à cet instant par la main de Marie, se présentera devant Toi pour chanter tes louanges éternellement.

Jean-Paul II dans Les Annales d'Ars - n° 269

 







Licznik odwiedzin

Dzisiaj75
Wczoraj123
Wizyt w tygodniu513
Wizyt w miesiącu542
Łącznie wizyt134358

VCNT - Visitorcounter